La responsabilité
Il en va de droit de se sentir responsable de vos propres agissements. La marâtre n’existant que par sa propre création. Nous avons beau vous montrer le chemin si vous ne l’empruntez pas, il en est de votre seule responsabilité. Aucune raison de déporter sur l’autre ce que vous ne souhaitez pas arpenter. Le cheminement de votre âme est celui de votre être de vie réel. C’est seulement lui qui peut se diriger vers sa propre lumière. L’esprit qu’il utilise calfeutre cela. Et c’est souvent avec cet esprit que vous naviguez dans vos vies. Mais lui aussi n’est qu’un instrument de votre expression à travers vos vies. Ne repoussez pas l’autre, n’adjectivez pas autrui si vous n’êtes pas en mesure d’accueillir l’intention la plus belle qui s’échappe d’eux. De va-et-vient se dévoile le voile jusqu’à l’exposer aux rayons lumineux de ce qui vous constitue. Votre âme est la seule à reconnaître la justesse. Vos raisonnements vous empêchent parfois d’aller au devant et de la laisser s’exprimer dans son entièreté. Il n’en est d’aucun souci. Néanmoins n’attendez aucun miracle si de vous même vous ne transgressez pas vos passés, vos futurs dans le moment présent. Il n’en tient qu’à vous d’être responsable de vos agissements envers vous. Vous le savez car vous le sentez par la culpabilité lorsque vous êtes à côté. Vous pouvez l’enfouir, elle ne ferait que gangrener pour votre esprit, mais à tout moment vous pouvez vous réorienter. C’est à vous individuellement d’activer cela. Vous pouvez vous en remettre à qui vous voulez mais aucun être ne sera en mesure de vous apporter ce que vous vous devez à vous même. Révélez l’étincelante et la merveille que vous êtes. Il est parfois bon de se détourner, il est encore meilleur de s’entourer soi même à cette bonté que ne fait que révéler l’entièreté de votre être. Vous pouvez commencer dès maintenant. Sans remettre à demain. Sans chercher à voir où l’autre faillit car cela ne fera que révéler les propres failles bâties de votre esprit. Lorsque vous sentez les émotions vous détourner, osez faire un pas de côté, vous écarter, souffler, vous remémorer, demander et y revenir avec la ferme intention d’accueillir ce que vous êtes et qui vous fait tant rêver dans vos idéaux. Vous les êtes déjà mais vous ne l’exploitez pas entièrement, vous en faisant prendre au manège des pensées. Lorsque vous pourrez enfin vous en alléger, vous pourrez sublimer tout ce que vous toucherez. Sans le souhaiter mais en le confirmant.

Message écriture intuitive 13.12.19. Frédéric Rorai Medium

Laissez un commentaire